Fotos

Photographer's Note

Dimanche dernier j'ai assisté à un baptême à cette église, voici son historique.

La paroisse de La Visitation de la Bienheure Vierge Marie a été fondée en 1736 mais l'histoire de l'église de ce secteur nord de l'île de Montréal remonte probablement au temps de Samuel de Champlain qui, selon la tradition, aurait assisté à une messe dite pour lui-même et ses compagnons durant l'un de ses voyages autour du 24 juin 1615.

En 1689, les Sulpiciens bâtissèrent Fort Lorette près du site actuel de l'église. En 1696, les Hurons convertis provenant du Fort de la Montagne (site actuel du Grand Séminaire) furent transférés ici et l'endroit devint une mission dans le but de les protéger contre leurs ennemis Iroquois ainsi que des tentations alcooliques de Ville-Marie (du nom de Montréal d'alors). Cette mission fut transférée à Oka en 1721.

L'édifice actuel, construit par les Sulpiciens, est l'un des plus intéressants et des plus remarquables au Canada, toutes religions confondues. C'est d'ailleurs la seule église construite sous le Régime français qui est restée intacte. Toutes les autres ont été la proie des flammes ou ont été débâties, généralement pour faire place à des églises plus grandes ou plus modernes. De ce fait, c'est l'église la plus ancienne de l'île de Montréal.

Commencée par Charles Guilbault, maître-maçon, l'église, de style architectural français traditionnel, fut ouverte au culte en 1751. Ses murs sont en maçonnerie de pierres selon la tradition canadienne. C'est Philippe Liébert, architecte, sculpteur et peintre, un de nos meilleurs artisans, qui en assura la décoration. La finition intérieure est réalisée dans un esprit des plus classiques. Le retable du maître-autel est du pur Louis XIV.

Liébert réalisa plusieurs autres ouvrages qui furent modifiés ou remplacés: la première chaire en 1791, l'actuel tabernacle du maître-autel en 1792, et le chandelier pascal en 1798. Louis Amable Quévillon y réalisa un banc d'oeuvre en 1800, puis les tabernacles des autels latéraux et les tombeaux d'autels. Entre 1816 et 1827, David Fleury-David termina la voûte, superbe, tout en bois. Il aurait repris les trois retables vers 1820. La chaire actuelle est l'oeuvre de Vincent Chartrand et a été réalisée en 1836. Les portes, menant de la sacristie au sanctuaire, sont exceptionnelles mais on ne sait à qui les attribuer.

L'église a été agrandie en 1850 alors que la façade avec ses doubles clochers furent ajoutés d'après les plans de l'architecte John Ostell, celui-là même qui compléta les doubles tours de Notre-Dame en 1841 et 1843.

L'église fut classé « bien culturel » en 1974.

Voir en WS photos intérieure. Bon dimanche.

pierrefonds, mvdisco, asajernigan, Nolme, amaryllis, Clementi, jhm, gildasjan marcou esta nota como útil

Photo Information
Viewed: 3399
Points: 32
Discussions
  • None
Additional Photos by JeanPierre Lebrun (jplebrun) Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 1407 W: 1 N: 2406] (21208)
View More Pictures
explore TREKEARTH