Fotos

Photographer's Note

PICHARD revient
Episode 3 – Un hôtel bien onéreux

La disparition des deux trafiquants pendant la filature était une mauvaise nouvelle pour l’enquête, les stups avaient peut-être perdu le seul lien qu’ils possédaient pour remonter jusqu’à la poudre CD.
PICHARD était pensif ; il revoyait cette nuit bizarre passée devant le restaurant de banlieue. Après être retourné à la pizzeria en se faisant passer pour un client, le flic constata que la porte dérobée par laquelle les deux loustics s’étaient évaporés n’étaient normalement pas accessible aux clients. Comment se fait-il qu’ils aient pu l’emprunter sciemment et disparaître alors que leurs véhicules (volés pour l’opération) étaient restés sur le parking de l’autre côté devant l’entrée ? PICHARD se demanda si le propriétaire de la pizzeria n’était pas complice dans cette affaire de stupéfiant. Cela aurait expliqué cette disparition si intrigante.
PIVERT amena à PICHARD les résultats des recherches qu’il lui avait demandées de réaliser sur Maurice DI SECCO, le propriétaire de la pizzeria. Il possédait aussi un hôtel dans le quartier de la gare depuis quelques mois. Cette onéreuse acquisition immobilière intéressa au plus point l’inspecteur. Les bénéfices déclarés de la pizzeria étaient plutôt minces. Comment avait-il pu débourser 800 000 € pour s’offrir ce bel immeuble dans le quartier impérial ? Pas de traces d’emprunt dans l’acte notarié. Le juge autorisa deux jours plus tard la consultation du dossier bancaire de DI SECCO. Il n’avait signé aucun emprunt. La piste devenait de plus en plus intéressante.

ChrisJ, Gerrit, gildasjan, bwiti, josepmarin, Didi marcou esta nota como útil

Photo Information
Viewed: 2239
Points: 35
Discussions
Additional Photos by Fabrice RINGARD (P-S-I-G) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 2910 W: 75 N: 4020] (25536)
View More Pictures
explore TREKEARTH