Forums


Go Back   The TrekEarth Forums >

Notices

Reply
 
Thread Tools Display Modes

Great P-S-I-G 2008-01-12 0:06

SURIN habitait Boulevard de l'Hôpital. En entrant dans l'appartement, PICHARD remarqua tout de suite les cadres accrochés sur les murs d'entrée. Des félicitations écrites, signées en 1982 par Gaston DEFERRE, Ministre de l'Intérieur, pour l'arrestation, sans arme ni effusion de sang, d'un malfaiteur lors d'une prise d'otages suite à un braquage raté. Une autre, signée du directeur général de la police pour les mêmes faits.
SURIN avait été tout au long de sa carrière un flic de grande classe. Il était très nostalgique de l'époque où les hommes avait de l'honneur, même les truands. Il était particulièrement fier d'avoir eu ses mots signés par DEFERRE, "le dernier mec politique à en avoir". Il lui raconta qu'en 1967, Gaston DEFERRE avait affronté en duel officiel à l'épée, jusqu'au premier sang, un autre député, Ribière, suite aux insultes qu'il avait prononcées lors d'une séance à l'Assemblée Nationale. C'était le dernier duel politique officiel qui eût lieu en France.

Il reconnaissait que cette affaire n'était pas pleinement satisfaisante. Certes, il y avait une récidive de proxénétisme, COREY ayant été condamné dans le passé non seulement pour assassinat mais aussi pour ce délit, la première enquête avait pu mettre à jour l'ensemble de ses activités illégales. Il y a avait aussi un enlèvement prouvable avec le témoignage de Stella. Ca rejoutait quelques années de prison si c'était reconnu.
Mais, SURIN lui fit comprendre qu'il fallait surtout la victime change de vie, définitivement. Qu'elle change de région, change ses relations, voire même son identité pour que le Stéphanois ne la retrouve jamais.

En le quittant, après avoir mangé avec lui une bonne blanquette de veau dans une brasserie, PICHARD se dit qu'il avait bien fait de venir voir Gustave.

  #1  
Old 01-12-2008, 09:12 AM
bwiti bwiti is offline
TE Junior Member
Thread Starter
 
Join Date: Nov 2006
Posts: 366
Default To P-S-I-G: ...

N'empêche il y aura des contradictions dans le cour du récit lorsque l'un de nous se penchera sur un "fil relié"... En tout cas j'ai l'impression que tu te rapproches de la fin du recit... Me trompé-je ?
Reply With Quote
  #2  
Old 01-12-2008, 09:22 AM
P-S-I-G P-S-I-G is offline
TE Senior Member
 
Join Date: Mar 2005
Posts: 930
Default Re: A P-S-I-G: ...

Oui, la fin approche. Mais, je n'ai pas encore d'idée pour le destin de Lucie, j'hésite entre différentes options.
Un écrivain est pire que Dieu pour ses héros, il décide de leur sort, de leur bonheur, de leur survie.
Amicalement,
Fabrice
Reply With Quote
  #3  
Old 01-12-2008, 09:34 AM
bwiti bwiti is offline
TE Junior Member
Thread Starter
 
Join Date: Nov 2006
Posts: 366
Default Re: A P-S-I-G: ...

Ah oui, au fait !
Reply With Quote
  #4  
Old 01-12-2008, 11:23 AM
P-S-I-G P-S-I-G is offline
TE Senior Member
 
Join Date: Mar 2005
Posts: 930
Default Re: A P-S-I-G: ...

Elle est bonne celle-là, heureusement qu'on n'a pas un autre flic appelé CHARBONNIER ;o)
Reply With Quote
Reply


Thread Tools
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Forum Jump


All times are GMT. The time now is 07:40 PM.



Copyright © 2018 MH Sub I, LLC dba Internet Brands. All rights reserved. Use of this site indicates your consent to the Terms of Use.
explore TREKEARTH