Fotos

Photographer's Note

Cointe est un quartier de Liège en Belgique, situé au sud-ouest du centre-ville,sur les hauteurs. C'est là que j'habite et je vous présente ici une vue de la colline qui héberge le Mémorial Interallié et l'Eglise du Sacré Coeur.
Le monument a été construit après la Première Guerre mondiale, en l'honneur de la contribution de la ville de Liège à la résistance sur le front ouest.
Dédié aujourd’hui aux combattants, résistants et déportés des deux guerres, le Mémorial interallié comprend une grande salle découverte, encadrée de pylônes puissants, aménagée au niveau de la première esplanade, et un grand escalier en hémicycle qui conduit à la tour. Haute de 75 m, la tour présente une ossature en béton armé. Huit colonnes sont encastrées dans un radier affectant la forme d’un anneau carré. Des ascenseurs permettent aux visiteurs d’atteindre le sommet et de découvrir un superbe panorama de la ville et de ses environs.
Liège, en tant que première ville à s'être opposée efficacement aux envahisseurs en 1914, fut choisie en 1925 par la Fédération Internationale des Anciens Combattants comme lieu d'édification d'un monument interallié, financé par des souscriptions publiques et privées dans les pays alliés. Sa conception fut confiée à l'Architecte anversois, Joseph Smolderen et les travaux qui débutèrent en septembre 1928 sur la colline de Cointe, s'arrêtèrent, inachevés, en 1935.
L'édifice religieux, le premier, fut béni et consacré au Sacré-Cœur en 1936 ; le monument civil, lui, fut inauguré le 20 juillet 1937 en présence de sa Majesté le Roi Léopold III.

L'Etat belge, devenu propriétaire de la tour en 1949 y fit procéder en 1962 à des travaux de restauration, le site ayant été durement touché par les bombardements aériens de la Seconde Guerre mondiale, et qui s'achevèrent en 1968, année où le 20 novembre, le Roi Baudouin Ier procéda à une nouvelle et seconde inauguration.
Depuis 1985, la tour et l'église sont ouverts au public, mais seulement à certaines occasions.
L'église abrite des trésors à découvrir dont les statues de deux Saints : Saint-Maur et Saint-Mort qui est le Saint honoré à Cointe.
Le mémorial civil compte, dans son enceinte, plusieurs monuments offerts à Liège par les Nations alliées ; 7 pays sont actuellement représentés : l'Italie, la France, la Roumanie, l'Espagne, la Grèce, la Grande-Bretagne, la Pologne et la Russie. Ces monuments sont situés les uns à l'extérieur (sur l'esplanade), les autres à l'intérieur de la tour votive (dans sa crypte et ses salles basse et haute).
Le site de Cointe est unique en Belgique puisque, seul à associer civil et religieux dans une même reconnaissance, il représente un symbole de l'hommage collectif de tous les alliés de 1914-1918 à la Belgique.

Au monument civil fut ajoutée une basilique constituant à la fois une grande église régionale et un centre de pèlerinage. Les plans de l’architecte anversois Joseph Smolderen furent retenus.Construite essentiellement en béton en 1936, la "Basilique" ou église du Sacré-Cœur, toujours inachevée, de style néo-byzantin, est couverte d’un dôme central à lanterne, supporté par huit doubles colonnes. Des chapelles occupent les absidioles greffées autour du plan circulaire. Vous pourrez découvrir ce site les deux jours et le samedi en nocturne. La Basilique du Sacré-Cœur, faisant partie du Mémorial Interallié, à Liège (Cointe) ne porte pas officiellement le titre de basilique, mais est appelée ainsi par tous les Liégeois.

Photo Information
Viewed: 7642
Points: 50
Discussions
Additional Photos by Denise Fontaine (Muse) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 2048 W: 149 N: 6391] (35030)
View More Pictures
explore TREKEARTH