Fotos

Photographer's Note

Depuis le matin une bonne vieille migraine lui barrait le crane ! Il réfléchissait aux derniers évenements qui avaient marqué l'affaire et puis à force de retranchements il pensa à quelque chose..... Aussitôt il appela Suzane Tardiche:

- Madame Tardiche, c'est Pichard au bout du fil... Pouvez vous me rappeler comment est décédé votre grand-père ?

- Papi ? Oh c'est une triste histoire !... Figurez-vous qu'il s'est noyé dans l'egressin du côté de Toul... par un beau matin, si c'est pas malheureux....

- ....

- Commissaire Pichard vous êtes toujours là ?

- Oui pardon... merci encore madame Tardiche.

Avez vous déja ressentit une exitation telle qu'elle vous en ferait perdre la raison ? C'est à peu près l'état dans lequel se trouva Pichard au moment de raccrocher... Pour en avoir le coeur net il appela ensuite le fils Balurtin qui lui apprit que son grand-père était mort il y a 4 ans de cela alors qu'il était parti chercher du pain, percuté par un poids lourd qui avait pris la fuite....
Cela ne faisait plus aucun doute pour Pichard, Blondin n'était pas le premier... probablement qu'il faisait partie de cette liste d'hommes tombés de mort violente et tous appartenant au même groupe.... un groupe ayant fait ensemble la guerre d'Indochine, un groupe blessé durant la même periode et hospitalisé au même endroit, un groupe encore que l'on retrouve à prospérer sur des tomberaux de caisses d'alcool, un groupe qui sera arrêté et renvoyé en France, un groupe enfin qui de toute évidence avait bien plus de choses à cacher que ce que cette histoire pouvait laisser présager à ses débuts...
Il restait ce Feranice, mais impossible à prouver que lui aussi était mort puisque personne ne l'avait vu depuis son départ en afrique....

Voila donc que l'affaire prenait une tournure terrifiante...Pichard avait conscience qu'il venait de troquer un seul et unique macabé contre probablement quatre....
Avant de rentrer chez lui, alors que la nuit était tombée, Pichard décida d'aller faire un tour dans les rues sombre de Metz, les mains dans les poches et le regard rivé sur les flaques visqueuses il songea tout à coup que c'était son anniversaire... "Happy birthday Pichard..." pensa t'il un sourire au coin des levres

P-S-I-G, pamastro, maltese, jjcordier, Anna--, ninaL marcou esta nota como útil

Photo Information
Viewed: 4313
Points: 20
Discussions
Additional Photos by Franck Peet's (bwiti) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 724 W: 88 N: 85] (402)
View More Pictures
explore TREKEARTH